RESTAURATION FAÏENCE et PORCELAINE, Artigues-près-Bordeaux (Gironde) :

Formatrice Isabelle DUCASSOU
restauration porcelaine



Présentation
A notre époque, l’esprit du restaurateur de faïence et de porcelaine est très éloigné de celui qui animait son ancêtre le «raccommodeur de faïence», qui était essentiellement chargé de prolonger l'usage domestique d'une pièce de céramique. Au XXème siècle, les restaurateurs cherchèrent à rendre leur réparation invisible et inventèrent la restauration illusionniste, mais sans attacher d'importance au respect de la vérité historique de la pièce. La restauration moderne est respectueuse de la vérité originelle de la pièce (c'est une notion récente dans tous les domaines de l'art). Elle se veut de moins en moins interventionniste et toujours de façon réversible.

Ce stage n'a bien sûr pas pour vocation de former de futurs restaurateurs, mais il vous permettra de vous initier au savoir-faire et gestes quotidiens d'un professionnel. Vous apprendrez à reconnaître la pièce à restaurer (terre cuite, faïence fine, faïence stannifère, porcelaine, biscuit de porcelaine, etc.) mais aussi à évaluer ses altérations, à définir les différentes étapes d'une intervention... C'est un travail lent, minutieux, qui exige des qualités de patience.

Programme initiation
Théorie :
Les objectifs de la restauration/conservation, les différents types de céramiques, les altérations, les niveaux d'interventions, les étapes.
Pratique : L'élaboration d'un diagnostic, les techniques de collage simple, le comblement des éclats, le comblement de petites lacunes, la mise en teinte de fond à l'aérographe, la retouche au pinceau, la pose du vernis final, la dérestauration.
Démonstrations : L'élimination des agrafes, la mise en teinte de fond à l'aérographe, la prise d'empreinte d'un volume

Programme perfectionnement
Théorie :
Le moulage dans la restauration des céramiques.
Pratique : Le remplissage de fiches de traitement, les techniques de collage compliqué, le comblement des cassures sur la face, la restitution de volumes lacunaires à partir de moulages simples, la mise en teinte de fond à l'aérographe, la retouche au pinceau, la pose du vernis final, la dérestauration.
Démonstrations : Le comblement avec retrait, les vernis colorés à l'aérographe.

Dernière MAJ, le 23 janvier 2015contact webmaster © CEDTE 2014